Plateforme ATL Logo

« Tout seul on va plus vite,
Ensemble on va plus loin ! »

Atelier "Observation & participation" - Traces

10 / août / 2017

Contexte :

  • Animé par :
    • Marie-France ZICOT, formatrice aux CEMEA
    • et Jean-Paul LIENS, directeur des CEMEA
  • Dans le cadre de la journée de réflexion et d’échange du 9/12/2016 sur le thème : « Plus des tout petits, pas encore des grands : Comment accueillir les enfants de 2,5 à 6 ans en ATL ? »
  • Mise en situation : Nous vous invitons soit à vous mettre directement dans la peau des participants à cet atelier et de poursuivre la lecture de l’ensemble du texte qui suit, soit à découvrir directement ce qui a été produit par le groupe lors de l’atelier et de vous focaliser sur les textes en italique.

Dans un premier temps,

réfléchissez seul ou en équipe aux mots que vous associeriez au mot « PARTICIPATION ».

Les mots énoncé lors de l’atelier : S’impliquer, intégration, ensemble, montrer son savoir-faire, acteur/actif/action, s’exprimer, coopérer, collectivité, à quoi ?, choix, concerner, bouger, participer, rôle.

Dans un deuxième temps,

nous vous proposons de passer à la phase d’observation en visionnant le film « C’est nous qui décide ! » - CEMEA 2007 ou en observant votre groupe en activité en focalisant votre attention sur 4 dimensions :

  • les interactions des enfants avec les adultes ;
  • les interactions entre les enfants ;
  • la manière dont les enfants investissent les lieux ;
  • la manière dont les enfants investissent les activités.

Les observations des participants à l’atelier :

  • Interactions des enfants avec les adultes
    • Écoute de l’enfant de manière informelle et formelle (réunions/commissions).
    • Les adultes guident (aspect de sécurité, aide technique) si nécessaire les enfants et ont un regard bienveillant.
    • Physiquement, l’adulte se met au niveau des enfants.
    • L’adulte apparait comme facilitateur. Il a un rôle de médiation et reste constructif.
  • Interactions entre les enfants
    • Sérénité.
    • Coopération.
    • Ajustement lorsqu’il y a « conflit ».
    • Autorégulation lors des réunions.
    • Autonomie.
  • Manière dont les enfants investissent les lieux
    • Lieu cadrant (chaque espace a une fonction).
    • L’aménagement réfléchi par l’équipe favorise l’appropriation des lieux par les enfants.
    • L’enfant fait sa vie entre les différents lieux et activités.
    • Les espaces sont mis à la disposition des enfants.
  • Manière dont les enfants investissent les activités
    • Choix.
    • Discussion en groupe.
    • Autonomie et coopération.
    • Les enfants peuvent utiliser tout ce qui est à leur disposition notamment certaines choses qu’on qualifierait de dangereuses.

Remarques du groupe

  1. Il apparaît que ces conditions ne changent pas en fonction de l’âge des enfants accueillis mais que les responsabilités confiées aux enfants doivent être à la hauteur de leurs capacités.
  2. Face à autant de liberté et d’autonomie, le groupe s’est questionné quant à la manière d’envisager la sécurité.

Suite aux observations, nous vous proposons dans un troisième temps

de lister les conditions qui favorisent la participation des enfants.

Voilà le résultat visuel du travail effectué en 3 sous-groupes :

La synthèse des tableaux :

  • Espace de parole et d’écoute entre enfants et entre enfants-adultes
  • Écoute active
  • Échanges
  • Respect
  • Permettre un vrai choix ouvert
  • L’adulte prend un rôle de guide
  • Favoriser l’estime de soi en faisant confiance à l’enfant
  • Cadre clair et flexible qui induit la confiance
  • Règlementation
  • Travail en amont et sur le long terme
  • Reconnaître les capacités de l’enfant
  • L’adulte est disponible et adopte une attitude ouverte
  • L’environnement au service du cadre
  • Lieux adaptés et sécurité
  • Préparer l’environnement et le matériel
  • Matériel à disposition et disposé
  • Matériel en suffisance, matériel de récupération
  • Prendre le temps d’expliquer aux enfants l’utilisation de matériel plus dangereux (scie circulaire, scie, marteau,…)
  • Projet d’accueil
  • Sensibiliser les professionnels participant au projet
  • Expérience
  • Volonté du professionnel d’adhérer au projet d’accueil
  • Donner la liberté de bouger
  • Communication claire avec les parents sur le fonctionnement du milieu d’accueil
  • Adhésion des parents par rapport au projet
  • Observation de chaque enfant
  • Position du professionnel au niveau des enfants
  • Évaluation du projet de manière continue et attention au vécu de chaque enfant
  • Familiarisation
  • Respect du rythme et des besoins de chacun
  • L’autonomie peut être à la fois une condition et un résultat d’un processus de participation

Maintenant,

à la lumière de vos observations et des conditions propices à la participation des enfants au milieu d’accueil, fixez-vous un ou plusieurs objectifs. Nous avions eu très peu de temps pour le faire lors de l’atelier. Comme vous en aurez davantage, essayez de fixer les vôtres selon les critères SMART (spécifiques, mesurables, acceptables, réalistes, définis dans le temps).

Les objectifs fixés par les membres du groupe de l’atelier :

  • Objectif personnel : développer ma confiance en eux
  • Objectifs pour l’équipe accueillante :
    • Sensibiliser l’équipe à la thématique et permettre un vrai choix d’activité aux enfants
    • Proposer aux équipes des plages horaires de vrai choix des enfants
    • Poursuivre le travail de sensibilisation à travers les formations, les accompagnements etc sur l’importance de la concertation et du projet d’accueil
    • Travailler avec les accueillants sur leur attitude par rapport aux enfants afin d’améliorer la relation enfants-adultes
    • Apporter un autre regard avec les équipes de terrain sur l’accueil des enfants :
      • Repenser l’accueil
      • Donner une place plus grande aux enfants
    • Dialogue avec les équipes
    • Partage d’idées et d’expériences en cascade pour espérer avoir des répercussions sur les enfants
    • Relire le projet d’accueil et voir si l’équipe se retrouve et se reconnait dans ce projet
  • Objectifs plus axés sur les enfants :
    • Mise en place de la participation des enfants pendant les repas (mettre la table, aller se servir ou se servir à table, débarrasser et nettoyer les tables)
    • Mettre en place plus de temps de parole quotidien chez les « petits » afin de choisir des activités mais aussi de confronter nos règles de vie
    • Mettre en place des réunions, donner la possibilité aux enfants de s’exprimer et de choisir leurs activités
    • Créer un ensemble des règles et les afficher
    • Mettre en place un temps de concertation systématique avec les enfants sur les règles de vie, le fonctionnement en groupe et les envies d’activités
    • Laisser le choix à l’enfant de faire ou pas l’activité proposée et mettre plus de matériel à leur disposition
    • Faire plus confiance aux petits, aux responsables et au personnel

Traces complémentaires :

  • En téléchargement ci-dessous : un article fourni par les formateurs des CEMEA qui peut également alimenter votre réflexion.
  • Lors de la journée du 9 décembre, des citations et illustrations avaient été placardées. Certaines pourraient peut-être vous inspirer …
    • « Un enfant a infiniment plus à gagner à faire pendant trois jours une expérience qu’il fait lui-même plutôt que de passer un quart d’heure à voir un adulte lui montrer. » Jean Piaget
    • « N’aidez jamais un enfant à faire une tâche qu’il se sent capable d’accomplir seul. » Maria Montessori
    • « Tous les enfants ont du génie, le tout est de le faire apparaître. » Charlie Chaplin

Retour aux articles

Contactez-nous

S'inscrire à la newsletter

Avec le soutien de

  • logo_wallonie.png
  • logo-fwb.png
  • one_haut.jpg